pawel-czerwinski-9anj7QWy-2g-unsplash copie.jpg
duo-48.jpg

Raquele Magalhães est une artiste éclectique, passionnée par la musique de chambre, après plus d’une dizaine d’années passées à jouer dans des orchestres à travers le monde. Elle déploie sa sensibilité musicale aussi bien dans la musique classique que dans l’improvisation, également dans des spectacles interdisciplinaires conviant sur scène la peinture ou le théâtre.

Elle fut très tôt soutenue par le flûtiste Alain Marion, qui l’a remarquée alors qu’elle venait de gagner le Premier Prix à l’unanimité du Concours National de l’ABRAF. Alain Marion lui proposait alors une Bourse du Gouvernement Français pour venir étudier auprès des Maîtres de l’Ecole Française de Flûte. Elle allait fêter ses 15 ans au Brésil, dont elle est originaire et où elle étudiait avec Celso Woltzenlogel à l’Université Fédérale de Rio de Janeiro. En France, Raquele Magalhães a fait un parcours réussi au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse (CNSMD) de Paris, où elle a reçu le Premier Prix en flûte dans la classe d’Alain Marion & Sophie Cherrier et elle a effectué avec succès un Troisième Cycle, auprès de Philippe Bernold au CNSMD de Lyon.

Biographie

raquele-magalhaes-2.jpg
Raquele5.jpg

En avril 2021 le label NoMad Music édite le nouveau disque de Raquele Magalhães et de la pianiste Marie-Josèphe Jude, Flute Transcriptions, dédié aux oeuvres de Schumann, Ravel et Debussy. Le disque a reçu un accueil chaleureux de la presse française et internationale. Il a été primé par 5***** de Classica, par fff de Télérama, par Selected Recording pour l’American Record Guide, par Le Disque du Jour pour le Journal d’Alsace. Le disque a été choisi par Julie Granier pour son émission Musique Matin à la radio suisse RTS-Espace 2 et également par Peter Kislinger pour son émission à la radio autrichienne ORF1 et pour le site de référence allemand schumann-portal.de sur les meilleurs enregistrements d’oeuvres de Clara et Robert Schumann.


Patchwork, son disque avec piano sorti en 2016 chez Evidence Classics, met en valeur les grandes œuvres est-européennes du XXème. Il a reçu 5 Diapasons, 4**** de la revue allemande Fono Forum, 4**** pour le blog Classique HD, 3 *** de Classica et des belles critiques, notamment dans le magasine allemand Crescendo, qui lui dédie un article signé par Christoph Schlüren. Avec le Choeur Accentus, Raquele Magalhães a enregistré en 2013 des œuvres de Janácek. Ce disque du label Naïve, intitulé Brumes d’enfance, est primé par 5 Diapasons et un ffff de Télérama. Courant l’année 2019, Raquel Magalhães a participé et a enregistré pour l’application NoMad Play avec la pianiste Mathilde Carré.


Raquele Magalhães a débuté en mai 2021 sa collaboration comme Flûte Solo avec l’Ensemble K de Simone Menezes (France) et en juillet 2021 toujours comme Flûte Solo avec la Sinfonia Momentum de Christoph Schlüren (Allemagne). Elle a été nommée Flûte Solo au sein de l’Orchestre Philharmonique de Shanghai (2005-07), de l’Orchestre des Lauréats du Conservatoire de Paris (2002-05) et a été également nommée Piccolo Solo de l’Orchestre Symphonique Divertimento (2009-2018). Elle y a collaboré avec Myung Whun Chung, Emmanuel Krivine, Daniele Gatti, Zsolt Nagy, Yo-Yo Ma, Josep Pons, Ilan Volkov, Lionel Bringuier, François-Xavier Roth… Le métier d’orchestre l’emmène à collaborer régulièrement au sein de l’Orchestre National de France ou National de Lyon, des Orchestres des Opéras de Paris, de Lyon et de Rouen, de l’Orchestre de Bretagne, de l’Orquesta Sinfonica de Galicia, entre autres. 


Raquele Magalhães crée avec la violoncelliste Aurélienne Brauner et le pianiste Paolo Rigutto le Trio Valadon. Elle se produit avec différentes formations de musique de chambre dans divers Festivals en Europe, au Brésil et en Asie avec Maurice Bourgue, Sergio Azzolini, Wu Wei, Kenneth Weiss, Davitt Moroney, Marie-Josèphe Jude, Jonas Vitaud, Victor-Julien Laferrière, Joël Bardolet, Delphine Haidan, Philippe Bernold... Elle a joué dans les salles reconnues, comme la Cité de la Musique, la Salle Gaveau, la Salle Cortot, l’Auditorium du Musée d’Orsay, l’Auditorium de Lyon, l'Oriental Arts Center de Shanghai, L’Auditori Josep Carreras en Espagne, l’Orgelpark d’Amsterdam, la Sala Cecilia Meireles de Rio de Janeiro, le Centro Cultural do Banco do Brasil, le Shiodome Hall de Tokyo, le Musée d’Art de Kobe...


Raquele Magalhães est lauréate des Concours Internationaux Maria Canals de Barcelone, des Jeunesses Musicales de Bucarest et de cinq 1er Prix à des Concours Nationaux au Brésil. Sa carrière de soliste a débuté à 11 ans, avec l’Orchestre Symphonique Brésilien. Arrivée en Europe, elle se produisit en soliste avec l’Orchestre National de Lyon, l’Orquesta Sinfonica de Galicie et l’Orquesta Sinfonica Camera Musicae (Espagne), l’Orchestre des Pays de Savoie, l’Orchestre des Lauréats du Conservatoire de Paris, l’Orchestre Philharmonique de Shanghai (Chine).


Raquele Magalhães est titulaire du diplôme du CA en pédagogie et du concours de la Fonction Publique Territoriale. Elle a travaillé avec les compositeurs Hugues Dufourt et Jérôme Combier sur son mémoire de recherche : « De l’interprétation musicale : l’apport des arts plastiques ». Actuellement, elle enseigne au CRR et à la HEAR de Strasbourg et à l’Académie Internationale de Musique de Flaine. 


Elle a également étudié auprès de Philippe Pierlot au CRR de Rueil-Malmaison et a reçu les conseils des maîtres de la flûte tels Jean-Pierre Rampal, Paula Robison, Felix Renggli, Ransom Wilson, Pierre Dumail, Michael Faust, Keith Underwood, Vincent Lucas et Benedek Csalog.


Raquele Magalhães a effectué des recherches sur les multiphoniques et a participé aux créations musicales, des compositeurs Hugues Dufourt, Bernat Vivancos et Pierre Farago. Celui-ci lui a dédié la pièce pour flûte et orgue intitulée Borée et le Trio Mimitsraïm, pour flûte, violoncelle et piano.